Communiqués de presse

Une étude clinique confirme l'efficacité de l'outil ClickCheck d'EssilorLuxottica pour effectuer des dépistages visuels à moindre coût au sein des communautés défavorisées

  • EssilorLuxottica annonce les résultats d'une étude clinique indépendante sur les performances de l'outil ClickCheck, menée par LAICO - Aravind Eye Care System
     
  • L'étude conclut que cet outil abordable de dépistage des défauts réfractifs permet de mesurer la puissance sphérique avec une grande fiabilité et un bon niveau de précision, et donc d'établir des prescriptions précises
     
  • L'étude clinique est publiée dans PLOS ONE, une revue scientifique évaluée par des pairs et accessible à tous, éditée par la Public Library of Science
     

Charenton-le-Pont, France (2 septembre 2022) – Une étude indépendante confirme que l'outil ClickCheck d'EssilorLuxottica – un dispositif de réfraction primé, portable, à moindre coût et facile d’utilisation – accroît l'efficacité des tests visuels de premier niveau, particulièrement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire où les habitants n'ont pas facilement accès à des professionnels de la vue.

Menée en 2020 pendant six mois auprès de 1 100 patients, l'étude conclut que cet outil de dépistage visuel, conçu pour être utilisé dans les communautés du bas de la pyramide (BoP), présente une grande fiabilité et un haut niveau de précision pour la détection de la puissance sphérique. Ceci permet d'établir en quelques instants des prescriptions précises et offre donc un excellent point de départ avant une réfraction subjective.

Principales conclusions de l'étude :

  • ClickCheck offre une mesure très précise de la puissance sphérique, très proche de celle obtenue par une réfraction subjective et un autoréfractomètre
  • ClickCheck offre une mesure très précise de la puissance sphérique et une acuité visuelle après correction selon les corrections indiquées par Click Check similaire à celles obtenues par une réfraction subjective, et ce quelles que soient les tranches d’âges.
  • L'estimation de l'astigmatisme avec ClickCheck est d’une précision moyenne par rapport à celle obtenue par une réfraction subjective et un autoréfractomètre
  • L'acuité visuelle après correction selon les corrections visuelles indiquées par ClickCheck a une similitude moyenne avec celle obtenue par une réfraction subjective.

Les résultats de l'étude clinique confirment que ClickCheck est un outil clé pour permettre aux populations défavorisées dans des communautés à faible revenu d’accéder à des soins visuels. ClickCheck contribue ainsi à réaliser l'ambition d'EssilorLuxottica d'aider à éliminer la mauvaise vision non corrigée en une génération.

L'étude clinique est publiée dans PLOS ONE, une revue scientifique évaluée par des pairs et accessible à tous, éditée par la Public Library of Science depuis 2006. Elle peut être consultée ici.

« D'énormes avancées ont été réalisées dans la création de programmes visant à lutter contre les défauts visuels non corrigés à travers le monde, particulièrement dans les pays en développement où la mauvaise vision continue d'empêcher les habitants d'apprendre, de conduire et, plus généralement, de vivre de manière sûre et productive », ajoute le Professeur Kovin Naidoo, défenseur renommé de la santé visuelle et responsable des actions de plaidoyer et des partenariats pour OneSight EssilorLuxottica Foundation à l’échelle mondiale. « Cependant, le manque de ressources humaines fait qu'il est encore très difficile d'en élargir la portée pour répondre à la demande. Dans les communautés défavorisées, où les autoréfractomètres sont indisponibles ou inabordables, l'outil ClickCheck permet au petit nombre de praticiens existants d'offrir un point de départ fiable et abordable au processus de réfraction et de réduire le temps de dépistage par patient. Nous sommes fiers que PLOS ONE mette en évidence l'étude clinique qui démontre l'efficacité de cet outil. »

« Cette étude prouve l'intérêt d'utiliser ClickCheck comme méthode alternative pour le dépistage visuel. Nous pensons que cet outil peut jouer un rôle important pour offrir une première évaluation des défauts réfractifs, préalablement à une réfraction subjective par des professionnels dûment formés. », déclare Sanil Joseph, directeur de recherche de l'étude et formateur et consultant senior en gestion des hôpitaux du Lions Aravind Institute of Community Ophthalmology (LAICO), une branche d'Aravind Eye Care System.

« Les avantages de ClickCheck par rapport aux autoréfractomètres classiques résident dans sa portabilité, son faible coût et sa facilité d'utilisation après une rapide formation », explique le docteur Boateng Wiafe, conseiller technique d'Operation Eyesight Universal, un organisme de développement international qui œuvre à éliminer la cécité évitable et à améliorer l’accès à la bonne vision dans les pays en développement. « Cela a réellement permis d'améliorer nos processus de dépistage visuel, notamment dans les zones rurales. »

Stimuler l'innovation pour contribuer à éliminer la mauvaise vision non corrigée en une génération.

Conformément à la feuille de route d'EssilorLuxottica, Éliminer la mauvaise vision en une génération, développée en 2019 en collaboration avec des spécialistes de la santé, garantir l'accès des communautés les plus défavorisées à la santé visuelle d'ici 2050 exige des actions et des investissements dans quatre domaines : innover pour proposer des solutions abordables, créer des points d'accès durables, mener des actions de plaidoyer et de sensibilisation, et financer des services subventionnés et gratuits.

Plus spécifiquement, un investissement total de 700 millions de dollars US doit être réalisé sur les 10 à 15 prochaines années par l'ensemble de l'écosystème de la vision afin d'innover en termes de produits, de technologies et de modèles de prestation de services, sur lesquels tous les intervenants pourront s'appuyer pour garantir aux populations défavorisées un accès à la santé visuelle.

Cette ambition est à la base du développement de ClickCheck et d'autres innovations d'EssilorLuxottica destinées aux populations du bas de la pyramide.