Sensibiliser au Développement durable : EssilorLuxottica réalise la 1ère analyse du cycle de vie de l’acétate biosourcé

Profondément ancré dans l’histoire d'EssilorLuxottica, le développement durable est non seulement une composante essentielle de son ADN, mais également l’élément clé pour réaliser sa mission d’aider chacun à mieux voir et mieux être. Face à la pression croissante sur les matières premières, au durcissement des réglementations et à l'évolution des attentes des consommateurs, EssilorLuxottica modifie en profondeur ses modèles économiques, intensifiant ses investissements dans des matériaux renouvelables innovants pour la conception de lunettes. La Société poursuit ses initiatives audacieuses sur l'ensemble de son cycle de production, en délaissant notamment les matériaux d’origine fossile au profit de matériaux bio-sourcés, pour utiliser les ressources de manière efficace, conformément aux objectifs environnementaux décrits dans son programme de Responsabilité Sociale d'Entreprise intitulé « Eyes on the Planet ». Ce programme comporte un pilier spécifique appelé « Eyes on Circularity », qui a pour objectif de réduire l'impact de l’entreprise sur la planète en appliquant la règle des 4 R : « Rechercher - Réduire - Réutiliser - Recycler ».

Dans ce contexte, EssilorLuxottica et Mazzucchelli 1849 ont débuté l'année dernière une collaboration qui prévoit, entre autres, une revue des performances de durabilité des matériaux alternatifs proposés par Mazzucchelli. Mazzucchelli 1849, société italienne basée à Castiglione Olona, est un leader mondial dans la fabrication et la distribution de produits en acétate de cellulose, un polymère d’origine naturelle, habituellement utilisé pour la production de lunettes de vue et de soleil.

EssilorLuxottica et Mazzucchelli ont récemment réalisé une analyse du cycle de vie (ACV) comparative selon les normes ISO 14040 et 14044. Cette dernière a pour but d'évaluer les performances environnementales de l’acétate biosourcé produit par Mazzucchelli par rapport à l'acétate standard utilisé dans l’industrie de l’optique.

Selon la méthode d’évaluation ASTM D6866, le bioacétate est constitué d’environ 65 % de matières renouvelables comparé à l’acétate standard qui n’en contient que 40 %. Cette forte teneur est obtenue à partir d'un plastifiant, issu de plantes cultivées comme les céréales, les betteraves ou la canne à sucre, qui remplace parfaitement le plastique traditionnel d'origine fossile. D’après l'ACV, l'acétate biosourcé présente de meilleures performances environnementales, comparé à l’acétate standard lorsqu’on examine certains impacts, notamment ceux dus au « potentiel réchauffement planétaire » (équivalent d’émissions de CO2). Il est également entièrement biodégradable, conformément aux normes internationales les plus strictes.

Raise awareness on sustainability: EssilorLuxottica develops first Life Cycle Assessment on bio-acetate

Photo © Mazzucchelli 1849

L’acétate biosourcé est aujourd’hui utilisé par certaines marques les plus iconiques du Groupe ainsi que pour de nouvelles collections axées sur la durabilité.

EssilorLuxottica s’est engagé avec conviction aux côtés de Mazzucchelli dans le développement de cette ACV inédite sur l’acétate biosourcé afin de donner une visibilité plus important à la notion de durabilité des produits. L’objectif est de lancer un mouvement dans l’industrie de l’optique pour œuvrer à des objectifs communs, en allant vers plus de produits durables et davantage de transparence envers le consommateur. La Société est convaincue que collaborer avec ses parties prenantes est essentiel pour repenser la conception de ses produits et processus de fabrication, mais aussi pour développer de nouveaux modèles économiques afin de garantir la création de valeur sur le long terme.

EssilorLuxottica est fière de contribuer à la construction d’un avenir durable pour tous.