Le site que vous visitez utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus. Close message

Communiqués de presse

EssilorLuxottica a le regret d’annoncer la disparition de Bernard Maitenaz, l'inventeur des premiers verres progressifs Varilux

EssilorLuxottica

Charenton-le-Pont, France (22 février 2021) – EssilorLuxottica est profondément attristé d’annoncer le décès de Bernard Maitenaz, l’inventeur des verres progressifs Varilux, qui ont amélioré la vie de millions de personnes presbytes dans le monde et modifié toute une industrie. Bernard Maitenaz s’est éteint à Paris, à l’âge de 94 ans. 

En ces moments difficiles, les pensées de Leonardo Del Vecchio, Hubert Sagnières, Francesco Milleri, Paul du Saillant ainsi que l’ensemble de la famille EssilorLuxottica se tournent vers les proches de Bernard Maitenaz.

Par son travail de pionnier, Bernard Maitenaz a non seulement révolutionné le secteur de l’optique mais a aussi transformé la vie des consommateurs du monde entier : plus de 700 millions de verres Varilux ont été vendus depuis 1959. Sa passion pour l’optique, sa contribution inestimable et sa foi inébranlable dans l'avenir du secteur de l'optique ont fait de lui l'une des figures les plus emblématiques de l'industrie. 
    
Bernard Maitenaz a été l’un des fondateurs du groupe Essilor, en 1972. À la tête de l’entreprise de 1981 à 1991, il a connu une période de croissance majeure à l'international, qui a vu Essilor devenir le leader mondial des verres correcteurs. Après son départ à la retraite, il a poursuivi son engagement auprès d’Essilor en tant que Président d'honneur du Conseil et membre fondateur de l’association des actionnaires internes, Valoptec. 

Avant l'invention des verres progressifs, la presbytie était généralement corrigée par des verres à double foyer, inventés par Benjamin Franklin au XVIIIème siècle. A 33 ans, insatisfait des verres à double foyer de son père, et soucieux d’améliorer sa vision pour améliorer sa vie, Bernard ingénieur âgé de 33 ans et travaillant à la Société des Lunetiers, décide de créer un verre capable d'offrir aux presbytes une vision confortable à toutes les distances de vision.

Bernard Maitenaz est ingénieur des Arts et Métiers (1946) et de l’Ecole Supérieure d'Optique (1947).